Les faits de la résurrection

Depuis mon sermon dimanche dernier, je me vraiment intéressé à la résurrection, surtout dans la crédibilité historique au sujet de la résurrection. J'ai vu une demi-douzaine de débats sur internet entre plusieurs chercheurs chrétiens et les apologistes (notamment, Mike Licona et William Lane Craig) qui ont débattu des athées, des agnostiques et des musulmans. Ce qui est fascinant, c'est qu'aucun – aucun! – de ceux qui défient la position chrétienne ne peut nier les 2 faits principaux suivant:

  1. Que Jésus fut crucifié et mourut, et
  2. Que Jésus est apparu à ses disciples et à Paul après sa mort.

William Lane Craig fait valoir qu'il y a 5 points qui appui les faits cidessus:

(A) Les évangiles et les écrits de Paul constituent les premières attestations multiples et indépendantes (une chose très prisée dans les études historiques) au sujet de l'événement de la résurrection.

(B) Le fait que Jésus a été enterré par un membre du même Conseil qui l'a condamné à mort n'aurait pas pu être inventé par les chrétiens.

(C) Que les femmes – qui n'ont pas eu beaucoup de crédibilité dans l'histoire juive ancienne – sont les premières à rapporter que le tombeau était vide (un fait embarrassant pour les disciples) ;

(D) Le changement rapide de disposition de la part des disciples peut facilement s’expliqué par le fait qu'ils ont vu un Jésus ressuscité. Par ailleurs ils n'attendaient à la résurrection de Jésus d’entre les morts.

(E) Le plus vieil argument juif contre la résurrection (Matthieu 28 :23) est une tentative pour expliquer le tombeau vide (« les disciples ont volé le corps ») – Car ils ne pouvaient pas nier ce fait!

Alors que la communauté non- croyante tente de prétendre que l'histoire de la résurrection est un mythe, une hallucination ou de dire que les documents historiques (les évangiles) sont peu fiables, leurs explications sont souvent sans fondements et incohérentes. L'explication que Dieu a ressuscité Jésus des morts répond à tous les critères nécessaires.

Frères et soeurs : Jésus est vivant. C'est un fait.

« retour à la liste de l'article